• Futurisme : y'en a un peu plus, je vous le laisse ?

     Votre fibre artistique a l'air d'avoir apprécié la dernière partie de l'article Piero Taruffi sur le futurisme italien. Voici donc un complément sur le sujet avec des documents gardés depuis des années, sans penser que j'aurais un jour la possibilité de les republier. Republier car, évidemment, tout ceci existe grâce au ouèbe. (merci à J. Vivant pour le titre)

    Futurisme : y en a un peu plus, je vous le laisse ?

    Pour des artistes qui allaient révolutionner le monde de la peinture, la littérature, la poésie, la gastronomie (!), etc, les membres du mouvement futuriste avaient plutôt l'air de braves bourgeois. Au centre, l'auteur du "Manifeste Futuriste", le poète-écrivain Filippo Tommaso Marinetti dont le texte sera publié en première mondiale par la quotidien parisien Le Figaro en 1912. Aucun journal italien n'avait accepté de faire connaître un texte aussi explosif. Il s'est dit, en Italie, que l'un des membres du groupe avait su capter l'intérêt de la fille d'un des riches actionnaires du Figaro, lequel à son tour sut se faire entendre par le directeur du journal. (se non e vero...). Une autre version de l'histoire est rapportée par Le Figaro lui-même dans un article consacré au centenaire du futurisme : "Marinetti s'est rendu à Paris pour obtenir cette publication grâce à Mohammed el-Rachi, actionnaire du journal et vieil ami de son père, l'avocat Ettore Marinetti."

    Futurisme : y'en a un peu plus, je vous le laisse ?

    Giacomo Balla (photo ci-avant, avec une canne) dessina les projets d'une mode vestimentaire "anti-neutre" car, proclamait-il : "Le vêtement moderne doit proscrire  les couleurs fades et glauques ainsi que la symétrie. Il doit suggérer l'émotion et l'action par son caractère agressif, agile et dynamique". Balla utilise donc les cercles, les triangles, les spirales, les cônes, avec des boutonnages asymétriques, etc. Des idées que l'on retrouvera plus tard dans la mode, surtout féminine...

    Futurisme : y'en a un peu plus, je vous le laisse ?

    ... comme ci-dessus chez un spécialiste du prêt-à-porter (chinois ?) qui sévit sur la Toile à l'enseigne de Sammydress avec des modèles bien plus ébouriffants et à des prix canon ! Cependant, méfiance, allez voir le blog d'Emma sur Youtube avant d'acheter quoi que ce soit (sammydress.com à vos risques et périls...emma04044). Vous aurez le délicieux accent québécois d'Emma en prime.

    Futurisme : y'en a un peu plus, je vous le laisse ?

    Les premières réunions publiques destinées à faire connaître le futurisme se déroulèrent au milieu de certaines difficultés. La preuve avec cette œuvre (1911) du peintre Umberto Boccioni, lui-même membre du mouvement et qui était donc bien placé pour témoigner des faits, quoique de façon plus comique que tragique. 

    Futurisme : y en a un peu plus, je vous le laisse ?

    Suivez le guide pour la suite de la visite qui commence avec une déjà vieille connaissance, Fortunato Depero, qui a signé cette "Motofutura" en 1922 .

    Au passage, on remarquera que dans toutes ces peintures et tous artistes confondus, les motos se dirigent toutes vers la gauche. Un psychologue nous en donnera-t-il la raison ?

    Futurisme : y'en a un peu plus, je vous le laisse ?

    Dans l'article précédent, la reproduction de ce tableau de Mario Sironi était tout juste passable. En voici une autre de meilleure qualité.

    Futurisme : y'en a un peu plus, je vous le laisse ?

    Fortunato Depero a beaucoup travaillé dans la publicité tous azimuts. De ses œuvres, il reste encore aujourd'hui dans l'environnement des Italiens cette bouteille d'apéritif qu'il a dessinée en 1932.

    Futurisme : y en a un peu plus, je vous le laisse ?

    "Rumore di moto" par Giacomo Balla - 1913 

    Futurisme : y'en a un peu plus, je vous le laisse ?

    Costumes de théâtre créés par Fortunto Depero pour une pièce de 1924

    Futurisme : y en a un peu plus, je vous le laisse ?

    "Motociclista" par Mario Guido dal Monte - Années 20 

    Futurisme : y en a un peu plus, je vous le laisse ?

    Motocycliste ou cycliste ? : "Étude" par Gerardo Dottori (1884 - 1977) - Il a commis dans les années fascistes de nombreux portraits à la gloire du Duce. 

    Futurisme : y en a un peu plus, je vous le laisse ?

    "Luxure - Vitesse", tout un programme de Filippo Tommaso Marinetti dans un livre illustré en couverture par Achile Puni.

    Futurisme : y en a un peu plus, je vous le laisse ?

    Pourtant, dans son "Manifeste", le Futurisme s'élevait contre l'art classique et l'antiquité riches en représentations du corps humain, déclarant "Nous exigeons, pour dix ans, la suppression totale du nu en peinture !". Carlo Carrá brava l'interdiction en 1912, signant ce "Simultanéité - Femme au balcon" dont la technique va par la suite le rapprocher fortement des cubistes. 

    Futurisme : y'en a un peu plus, je vous le laisse ?

    Jusque dans les années 60, le Futurisme jette encore quelques éclats qu'un Ivo Pannagi illustre avec cet "Enlèvement d'Europe". Selon "Les Métamorphoses" d'Ovide, c'est sous l'apparence d'un taureau que Zeus enleva la jeune Europe...

    Futurisme : y'en a un peu plus, je vous le laisse ?

    Pour Giacomo Balla, l'expression de la vitesse peut s'appliquer à (presque) tous les sujets, qu'il s'agisse de la rapide motocyclette... 

    Futurisme : y en a un peu plus, je vous le laisse ?

    ... ou du banal chien-chien marchant dans la rue, surtout lorsque c'est un teckel ! 

    Futurisme : y en a un peu plus, je vous le laisse ?

    "Il motociclista solo" par Ugo Giannatasio.

    Futurisme : y'en a un peu plus, je vous le laisse ?

    "Sans titre", du même artiste.

    Futurisme : y en a un peu plus, je vous le laisse ?

    Toujours du prolifique Fortunato Depero - Probablement une étude pour la toile de 1922 qui figure au début de cet article ?

    Futurisme : y en a un peu plus, je vous le laisse ?

    Signature illisible, peintre non répertorié, dommage... 

    Futurisme : y en a un peu plus, je vous le laisse ?

     Mario Sironi - 1920

    Futurisme : y'en a un peu plus, je vous le laisse ?

    Le style caractéristique de Fortunato Depero sur la couverture d'une revue sportive de 1927. On le demandera jusqu'aux États-Unis pour illustrer des couvertures de revues de luxe dont le snobissime Vanity Fair.

    Futurisme : y en a un peu plus, je vous le laisse ?

    Bien que peu impliqué dans la mouvance futuriste, Pio Pullini montre néanmoins ses influences dans cette œuvre à la gloire des sinistres "Chemises noires" du régime mussolinien. L'artiste est très connu pour ses peintures de la vie des Italiens, réalisées clandestinement sous l'occupation allemande à la fin du fascisme.

    -----------------------------------------------

    Ce blog est la suite de zhumoriste.over-blog.com/ dont les 375 articles sont toujours consultables bien que ce blog soit désormais en sommeil.

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Horvat
    Jeudi 11 Février 2016 à 12:35

    Superbe "papier" : merci Jean !

      • Jeudi 11 Février 2016 à 19:34

        J'ai pensé un instant à placer le "Nu descendant l'escalier" de Marcel Duchamp, mais c'est trop cubiste.

    2
    jackymoto
    Jeudi 11 Février 2016 à 12:52

    L'Europe a l'air de trouver son enlèvement drôlement jouissif! Pour le Campari, la bouteille est plus réussie que le goût.. Chez Sammydress je ne sais pas si c'est le modèle ou la jupe qui va exploser en premier. Beaucoup de ces œuvres sont magnifiques, même s'il faudrait repeindre les chemises noires en rose...

     

      • FAJ
        Jeudi 11 Février 2016 à 18:02

        Je suis étonné par la résistance à la traction des étoffes et des coutures de certaines fringues, notamment américaines. Campari, pas tout à fait d'accord avec toi, Jacky, l'été je ne déteste pas un Campari soda : il a un goût de vacances !  

    3
    guivarc'h
    Jeudi 11 Février 2016 à 13:56

    pour répondre à ta question c'est également mon angle d'attaque pour dessiner les motos qui partent à gauche...lorsqu'on est droitier ceci expliquant peut être cela...mais je ne suis pas psychologue !! encore merci de nous faire partager ces œuvres.

    Amitiés

     

    Jean-Marie

      • Jeudi 11 Février 2016 à 14:22

        Droitier... Gaucher... Peut-être une piste possible ? 

    4
    durand michel
    Jeudi 11 Février 2016 à 15:49

    definitivement zhumoriste est le meilleur site culturel moto  BRAVISSIMO

    5
    FAJ
    Jeudi 11 Février 2016 à 17:54

    de droite à gauche ? Il faudrait peut-être  demander à des photographes - Chasseur d'Images, Réponses Photo ... - je me souviens avoir lu quelque chose à propos de ce qui s'appelle, je crois, "sens de lecture". Il n'est pas rare qu'ils inversent le négatif au tirage pour donner une photo plus dynamique, plus agréable. Mais je n'en sais pas plus.

    En tout cas, Jean, je te renouvelle mes remerciements pour m'avoir fait découvrir ces peintres futuristes. J'aime beaucoup.

    6
    FAJ
    Jeudi 11 Février 2016 à 18:05

    Droite-gauche. Et si c'était lié à notre sens de lecture : on découvre un sujet de gauche à droite. Il serait intéressant de savoir si c'est inversé dans les pays de culture arabe 

      • Jeudi 11 Février 2016 à 19:30

        Objection, Votre Honneur : on lit bien de gauche à droite, mais le sens naturel de lecture des images du "vulgum" est de droite à gauche, c'est pourquoi aujourd'hui toutes les publicités pleine-page des magazines sont placées à droite. D'ailleurs, lorsqu'on feuillette un journal, on le tient dans la main droite et on tourne les pages de la main gauche, automatiquement l'œil se porte à droite... donc sur la pub ! Il a fallu des années de cogitations aux pubards pour découvrir la chose. Du temps de ma belle jeunesse, l'annonceur qui tenait absolument à passer dans une page de droite devait payer un supplément. bad

        Il serait intéressant d'élargir la question au cinématographe. Il me revient que lors d'une présentation du film "Paris 1900" de Nicole Védrès au Ciné Club Universitaire à Paris, quelqu'un du public avait fait remarquer que dans la séquence finale qui montre des soldats partant au front, ceux-ci portaient leur fusil sur l'épaule gauche. N. Védrès a alors répondu qu'elle avait inversé la pellicule pour que les soldats partent vers la gauche, synonyme pour elle de tragédie alors que vers la droite ils seraient allés vers un avenir optimiste

    7
    SC
    Jeudi 11 Février 2016 à 18:23

    Bravo pour ces toiles et dessins peu connus sur un sujet qui nous est cher!

    Ah! la Motofutura et l'Enlèvement d'Europe.

    Rumore di moto; bruit de moto, mais aussi bruit de mouvement.

    Merci de rattacher un peu de culture à nos chères motos, qui pour beaucoup, ne sont qu'un tas de ferraille.

      • Jackymoto
        Jeudi 11 Février 2016 à 18:35

        Mon ami Alain Maisongrande dessine essentiellement des motos qui vont vers la droite (avec l’exception notable des flat-twin transversaux) car c'est le côté distribution qui est généralement le plus esthétique.

    8
    Liaan
    Jeudi 11 Février 2016 à 18:56

    L'illustration des véhicules se dirigeant vers la gauche. Et si c'était tout simplement parce que beaucoup de dessinateurs sont droitiers ? Du coup, on dessine de gauche à droite, et machinalement, on dessine d'abord l'avant du véhicule (avec pour beaucoup, en premier, le ou les phares, ou la roue avant d'une bécane). Peut être un dessinateur gaucher va faire l'inverse, et dessinera le véhicule vue de 3/4 gauche ?

    Dans les bandes dessinées, pour le dynamisme du récit, les véhicules sont tournés vers la droite, pour qu'ils se déplacent de gauche à droite (dans le sens de la lecture dans nos contrées). Sinon, on penserait qu'il reviennent sur leurs traces...

    9
    Ami-Don Quichotte.
    Jeudi 11 Février 2016 à 19:41

     

          Merci beaucoup, vous nous gâtez monsieur Jean.

    ( Le teckel est tout sauf un chien banal, pour preuve il est le seul du groupe 4 classification FCI. Les plus célèbres de ses congénères se nomment Lump ou Daki, de la micro-mécanique toujours en sur-régime.)

     

      • Vendredi 12 Février 2016 à 10:03

        "Banal", c'était par rapport à sa vitesse de déplacement comparée à celle de la motocyclette, même si la FCI le certifie pour la chasse au lapin... (Classe C)

    10
    CL
    Samedi 7 Janvier à 09:16

    replica christian louboutin heels wash the dirty vestige on the face to go, the noodles is expressionless to sit to chair christian louboutin daffodil pumpsHands wreath chest, replica christian louboutin heels leisurely the along while didn't make a noise andreplica louboutin shoesthe show sonchristian louboutin glitter pumps also have some replica louboutin pumpsto frighten into replica christian louboutin pumpsinaction.TheChristian Louboutin young lady in past always acts crazy,fake christian louboutin in addition to going to bed a rest, Christian Louboutin Dafsling Glittery Leather Slingback Platformhave no while being carefree a moment.replica christian louboutinBut Chen Yun inhermes replica, but let to show son whatever guessBuy Marlboro cigarettes, all can not guess her is just thinkingtrue religion factory outlet you come over.christian louboutin heels leisurely hurtled show son to flick to wave hand and signaled hintGiuseppe Zanotti Sneakers to show son to sit to ownly and nearby.Treat to show after son sit properly,Giuseppe Zanotti Sneakers Chen Yun is leisurely tiny tiny on smiling, have some to expectChristian Louboutin Isolde 20ans Specchio Laminato Black of lookinging FREY WILLEat and showing the sonchristian louboutin spiked heelsme the affair in our mansionchristian louboutin glitter heels.We all haveGiuseppe Zanotti sale in mansiongiuseppe zanotti shoes which persons,Christian Louboutin Asteroid I am still all not clear now.Once saw everyone once inchristian louboutin narcissus pumps the food hall last time, have already in a hurry left.Giuseppe Zanotti online I didn't know they actually ischristian louboutin studded pumps I exactly should call what goodGiuseppe Zanotti Boots.Show son to turn head sideways to looking at leisurely,christian louboutin replica to blink eyes,Christian Louboutin Highness 160mm Aurora Colorful Pumps as if deep in thought of thought a short momentGiuseppe Zanotti Sneakers outletsay greatly not big, say small also not smallgiuseppe zanotti.going to be thegiuseppe zanottiwill be the available everywhere over the three snazzy designsmarlboro cigarettesprints make the marlboro outletCarrier an all in one steal for one of the more and the Hip Baby Carriers, although a bitGiuseppe Zanotti Boots top of the range at - has several Giuseppe Zanotti Wedge Sneakersunique that brings to mind and fabrics to FREY WILLE online shoplearn more Nicholas Kirkwood shoes about buy from You are going true religion outlet to want in no way kiss goodbye yourchristian louboutin stores fashion feel for those times when purchasing a carrier as there are a lot of available carriers as well as sale Giuseppe Zanotti Sneakersthese all will make also a multivalentino replicaearned a short time shelled out allowing an individual your little a minumum of one Baby wearing has been practiced also a number of years and is the fact because they are done true religion outlet online storeeverywhere across the planet both totrue religion jeans outlet and from rural China to educate yourself regarding goingvalentino shoes to be the mountains true religion outlet onlineof Peru. You can shop alsovalentino outletin your a lot of unique shops as part of your malls or otherwisecheap true religion as part of your many online shops intrue religion outlet sale your aimed at your site Improved fabric andGiuseppe Zanotti Sneakers onlineshoulder brace straps and head helptrue religion online outlet you achieve makes going to be the Evenflo Snugli Comfort Carrier a multi functional real steal true religion outlet store and goingvalentino outletto be the dual aspect entry buckles makes a resource box easygiuseppe zanotti outlet as well as for being hermes jewelryable to get the baby all around the and around town having to do with element The Buy Marlboro cigarettes online often a machine http://www.giuseppezanottis.cc.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :