• Le "Million" coule, la moto ancienne sort les rames

    'Mars qui rit, malgré les averses, prépare en secret le printemps' 

    (Extrait de "Émaux et Camées", par Théophile Gautier, 1811-1872)

    Le "Million" coule, la moto ancienne sort les rames

    Portrait assez représentatif du motocycliste des années 70, celles du renouveau de la moto en France. Un peu de rebellitude dans le cheveu qui se porte long, un peu de révolte juvénile peinturlurée sur le Cromwell. L'œil est jeune. Un brin rigolard, malgré une atmosphère humide qui inclinerait à la morosité. Pourtant Marc Raymondin (c'est lui) aurait des raisons de l'être, morose. Au cours des essais de la veille, il a "touché" une soupape sur sa Norton culbutée. Démontage en urgence et en plein air, puis aller-retour vers Paris pour trouver les pièces de rechange. Au retour, à l'aube du dimanche, le décor a complètement changé. Le soleil du samedi a été chassé par une pluie intermittente qui noie le parc coureurs où la réparation s'est effectuée, devant des boxes fermés, à l'abri d'une bâche tendue par des bras amis ! On rit donc "malgré les averses", comme l'a voulu le poète, en ayant eu confirmation que le printemps commence le 21 mars et pas le 6 !

    (Pour les agrandir, on n'oublie pas de cliquer sur les images qui sont toutes © Zhumoriste)

    Le "Million" coule, la moto ancienne rame...Beaucoup moins de monde que la veille à l'entrée de la pré-grille. Les pilotes (De La Dessa sur Norton ES 2) y trouvent un sol bétonné mais pas vraiment propre puisqu'on y accède par un chemin de terre... Même à pied, la combinaison motarde est appréciée alors que le "bob" publicitaire est assez peu imperméable. C'est assez malcommode, mais contre l'eau qui mouille rien ne vaut un parapluie !

    Le "Million" coule, la moto ancienne rame...

    Même lieu et une autre machine bien plus récente, une Triton. C'était le bitza-type recherché à l'époque (tout comme aujourd'hui), et composé d'un bicylindre Triumph culbuté installé dans une partie-cycle Norton

    Le "Million" coule, la moto ancienne rame...

    Figure pittoresque de toutes les manifestations, courses, rallyes, bourses d'échange ou expositions, Jean-Jacques Boinet était sur une Saroléa. Cette 500 "Championne de Belgique" fut aussi aux premières places de nombreuses courses des années 30. La sienne aurait été une ex-Georges Monneret, comme celle de Venin...

    Le "Million" coule, la moto ancienne rame...

    Fantaisie ou réelle utilité, la roue arrière flasquée n'a pas vraiment convaincu, même si on la vit beaucoup sur des machines de records. La recherche qui devait aboutir au carénage sera longue et surtout menée de façon empirique, chez les Anglais, alors que du côté italien et allemand les usines bénéficiaient des facilités offertes par de véritables souffleries.

    Le "Million" coule, la moto ancienne rame...Dineur, vainqueur toutes catégories sur sa Triton, eu bien du mal à se débarrasser de la BSA Gold Star. Le frein à disque à l'avant de cette Triton était une entorse au réglement, mais il fallait pouvoir offrir un plateau consistant pour une première "vraie" course d'anciennes. En vérité, le public avait été alléché par la présence de Johnny Ceccoto, engagé pour le "Million". La piètre prestation de ce champion lui vaudra des sifflets lorsqu'il s'arrêtera à son stand "sur panne mécanique" au cours de la 2ème manche. 

    Le "Million" coule, la moto ancienne rame...

    Pittoresque Norton affublée du réservoir d'une Alcyonnette des années 30 ! Ayant crevé le réservoir d'origine de son Inter 500, Daniel Mocquart avait trouvé cette solution pour rester dans une course où il ne voulait pas laisser sa part. Sa passion pour les courses d'anciennes (il habitait "Le Gros Mono", quelque part en Seine-et-Marne) lui coûtera la vie, peu de temps après, lors d'une funeste journée d'essais sur le Circuit Carole.

    Le "Million" coule, la moto ancienne rame...

    Ce n'est pas si souvent qu'une photo d'une machine italienne offre cet aspect humide...

    Le "Million" coule, la moto ancienne rame...

    ... mais tout l'ensemble de cette 500 Gilera Saturno était traité à la même enseigne... mouillée. Maquettiste à Moto Journal, Harald Ludwig avait l'occasion de signer un bon résultat dans cette première historique. Avec fougue, il batailla entre la Norton ACT de Beaudoin et la ES 2 à Raymondin lorsqu'une sortie de route, sans mal pour lui, détruisit l'échappement de la Gilera, le forçant à l'abandon. On le voit ici en conversation avec Philippe Barret qui sera un jour rédac'chef de Moto Journal.

    Le "Million" coule, la moto ancienne rame...La participation de Ducrocq dans les courses de motos anciennes a été météorique mais impressionnante par la façon dont il menait sa 500 BSA Gold Star de 1955. Il se classera juste derrière le vainqueur à la Triton après avoir bagarré contre la Velocette de Prot et la Norton Inter de Baudoin.

    Le "Million" coule, la moto ancienne rame...Ils sont peu de cette génération à être restés dans le milieu motocycliste, ancien ou pas, et Marc Raymondin (500 Norton ES2) est l'un d'eux. Il a promené son sourire charmeur dans toutes les disciplines possibles : vitesse (un peu), dragster, trial, moto-cross et il est l'un des rares Français à avoir tenté des records à Bonneville.

    Le "Million" coule, la moto ancienne sort les ramesElle était déjà en photo dans l'épisode précédent, mais on ne se lasse pas d'admirer la si belle mécanique de Texier (Velocette KTT 1933). À l'arrière-plan à gauche, on distingue l'une des célèbres "Mille Pattes" Citroën avec une moto arrimée sur son plateau. Je me souviens vaguement qu'il pourrait s'agir de la Norton ou de la Gilera destinées aux deux journalistes de Moto Revue, Christian Bourgeois et Jean-Claude Bargetzi. 

    Le "Million" coule, la moto ancienne sort les rames

    Didier de La Dessa sur la ligne de départ avec sa Norton 500 ES2. Il est encore sur le bitume avant d'aller faire un peu de jardinage dès le premier tour. Ce qui ne l'empêchera pas de rejoindre en piste les 19 rescapés des essais de la veille !

    Le "Million" coule, la moto ancienne sort les ramesStoïque pilote à moustache sur Triton (désolé, non identifié...) sous un fin crachin dont on espère qu'il va se calmer alors que le pire reste à venir ! L'homme barbu avec la casquette est Bargetzi, présent mais pas concurrent, en conversation avec Boinet casqué de blanc. Au fond à droite, de dos avec chapeau, c'est peut-être Jacques Potherat (?).

    Le "Million" coule, la moto ancienne sort les ramesDernière photo avant le feu vert avec, de gauche à droite : Baudoin (Norton Inter), Boinet (Saroléa) à demi caché par Prot (Velocette) puis Raymondin (Norton). Le commissaire de piste est un habitué des lieux et s'est vêtu en conséquence donc en pêcheur d'Islande... 

    Le "Million" coule, la moto ancienne sort les ramesPas impressionné pour autant, de La Dessa (Norton ES2) à la chasse d'une autre Norton, la 88 de Lechelle. Vingt ans de différence et aussi quelques dizaines de chevaux !

    Le "Million" coule, la moto ancienne sort les ramesAprès être passé par la case tout-terrain (via le magazine Moto Verte), Didier Coste (Norton CS1) sera, et reste toujours, un accro du cyclecar, de préférence à 3 roues, de préférence britannique. Il a transmis le virus motocycliste à l'un de ses fils, Jérome, actif participant au championnat anglais de dirt-track, catégorie Vintage (sur une BSA mono culbutée), en compagnie de son grand copain Frank Chatokhine..

    Le "Million" coule, la moto ancienne sort les ramesC'était plutôt risqué de lancer une vénérable Championne de France sur une piste aussi détrempée, mais Patrick Delli a rapporté la Koehler-Escoffier à son port d'attache.

    Le "Million" coule, la moto ancienne sort les rames

    J'aurais aimé terminer sur une belle photo nette de cette Gold Star en action, mais à l'époque je n'avais pas d'appareil photo à moi. J'en empruntais un à un ami différent pour chaque reportage que je faisais et à chaque fois je me retrouvais avec dans les mains un appareil inconnu... quant à l'autofocus on ne savait même pas ce que c'était ! 

    Le "Million" coule, la moto ancienne sort les ramesL'un des virages du fond du circuit le dimanche : pas besoin d'en dire plus sur les raisons du renoncement à la finale du "Million" ! Les diverses primes et cette fameuse "brique" furent cependant normalement attribuées (Photo publiée dans Moto Revue).

    En inscrivant votre email dans la case "M'inscrire" de la colonne à droite, vous serez immédiatement informé de la parution d'un nouvel article.

    Ce blog prend la suite de celui qui était connu sous le nom "Z'humeurs & Rumeurs", blog toujours consultable mais en sommeil désormais.

    ----------------------------------------------------


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    daigne
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 09:34

    bonjour jeaneme photo avec le bob BMW. Jean Lalan ?????

    2
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 09:49

    J'y ai bien pensé, d'autant qu'il connaissait certains des protagonistes enrôlés dans l'AFAMAC et il aurait pu être présent à Magny-C pour les encourager. Mais lui seul pourrait confirmer. Je me demande tout de même si sa barbe était déjà aussi longue à cette époque ? ? ? 

    3
    Newmap
    Dimanche 9 Novembre 2014 à 18:04

    Oui moi aussi je pensais à Jean Lalan car si ce n'est pas lui, ce garçon lui ressemble vraiment.


    Merci pour ces belles photos

    4
    ibracquemond
    Mercredi 12 Novembre 2014 à 10:02

    Bonjour,

    Je me suis fait la même remarque, Jean Lalan ! wink2

    5
    TRITONWILD
    Mercredi 26 Novembre 2014 à 09:38

    Bonjour, et Merci pour cette série de photos que je ne connaissais pas !                            le pilote "STOÏQUE" et moustachu, sous la pluie, en pré-grille, sur TRITON T 110 boite séparée... est votre humble serviteur !  Jean-Marc LEROY (Afamac # 22) un des discret co-fondateur de l'AFAMAC avec la "bande" ! 

    pas eu bcp de chance avec le Triton, (due a ma faible connaissance en mécanique ...Anglaise !) le million, l'année suivante (joint de culasse explosé !) #21

                                  

    6
    zerton
    Mercredi 26 Novembre 2014 à 11:56

    Merci cher Bourdache pour ces images (et les autres avant) et les commentaires

    toujours agréables à lire.

    7
    Moustache
    Mardi 3 Mars 2015 à 10:07
    Bravo pour ce blog que je viens de découvrir et pour ces souvenirs qui remontent à la surface.
    Revoir toutes ces têtes et ces machines sympathiques est une authentique cure de jouvence pour un vieux Nortoniste qui avait oublié cet épisode nivernais aussi humide qu'historique.
    8
    Mardi 3 Mars 2015 à 10:35

    3 - C'est bien Jean Lalan, présence confirmée par lui-même.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :