• Mobylette et Velocette inconnues-peu connues !

    Mobylette et Velocette inconnues-peu connues !

    GLOBE-TROTTER impénitent, Jacky Pichaud s'est fait des amis un peu partout sur la planète. Avec un léger penchant pour l'Inde, sans doute à cause de sa monture favorite, une Enfield (avant qu'elles ne soient redevenues "Royal". Vous suivez, là ?). Lors d'un récent séjour à Kolkata (Calcutta) dans le quartier des casseurs de motos - les veinards, ils ont çà là-bas - l'une de ses connaissances lui dit : "Tu vas voir ma fausse avant-14 et tu me diras avec quoi c'est fait".

    J'ai eu juste, triomphe Jacky qui lui a énuméré : "L'avant vient d'un triporteur à pédales Hero (ils fabriquent aussi en Inde le CD 100 Honda) ; moteur, freins et moyeux de BB Peugeot 1972 ; le réservoir, la fourche et la suspension arrière ont été fabriqués de toutes pièces. J'ai démarré le bazar avec un coup de pied sur l'embrayage et ça a amusé le proprio !". 

    Celui-ci n'avait aucune chance de gagner avec Jacky qui s'est bien gardé de lui dire que dans sa jeunesse il avait fait la Tchécoslovaquie sur un CT 1 sans suspension arrière, le modèle bas de gamme (on dit "premier prix" aujourd'hui) de Peugeot. Intarissable sur le sujet, il ajoute que les moteurs BB Peugeot qui étaient construits en Inde avaient le volant Novi des Motobécane.

    Mobylette et Velocette inconnues-peu connues !

    Une photo, à gauche, qui montre pourquoi les tricycles indiens doivent être solides. À droite un document à l'intention des jeunes couches qui doivent savoir quelles machines il faut déjà collectionner pour les années à venir...

    Mobylette et Velocette inconnues-peu connues !

    EN COMPLÉMENT du dernier article (21/02/2017) sur les NSU modifiées pour le cross, celle de Sauca en particulier, François-Arsène nous fait profiter d'une autre transformation portant sur une Velocette signée du même atelier aveyronnais.

    Mobylette et Velocette inconnues-peu connues !

    Devant ce magnifique travail réalisé avec les (petits) moyens du bord, on se demande pourquoi le constructeur n'a pas fait la même chose lui-même. Cette réflexion ne vise pas Velocette en particulier mais toutes les autres marques, à commencer par les anglaises, bien sûr. Concernant les françaises... paix à leur âme.

    Mobylette et Velocette inconnues-peu connues !

    En comparant avec "l'image du catalogue" (ci-dessous), on voit le gain de poids apporté par le "cantilever" et sa simplicité. Selon FAJ, l'unique élément de suspension provenait d'un train d'atterissage d'avion. La fixation des tubes supérieurs de la fourche arrière par de simples écrous crénelés laisse penser qu'on est en présence d'un "work in progress" avant positionnement définitif et soudures définitives elles aussi (?).

    Mobylette et Velocette inconnues-peu connues !

     Mobylette et Velocette inconnues-peu connues !

    AVIS AUX AMATEURS : Il reste quelques exemplaires du livre "Les Motos des Français - Un album de famille 1945-1970". Un chèque de 40 euros - port compris -  fera de vous un homme (ou une femme) heureux (heureuse).Tous renseignements complémentaires : janbour@free.fr


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    jackymoto
    Jeudi 23 Février à 21:33

    Ben, pour la Velocette, je pense que l'élément de suspension probablement "acheté gratuitement " dans une une usine d'avions ne devait pas être facile à trouver et avait  un prix rédhibitoire. Les Anglais n'ont jamais été des révolutionnaires et les Veloce de cross plus récentes, à part le cadre boulonné spécifique, utilisaient essentiellement des pièces de série (et un réservoir de Valiant flat-twin). Ces motos n'allaient pas mal,  bien que mon copain essayeur ait eu des doutes sur l'endurance de l'embrayage bien trop compliqué pour changer les disques entre deux manches!

      Mes amis Suédois avaient des tés de fourches énormes sur leurs side car cross...car ils ne payaient pas le Dural me disaient ils en riant.

    2
    Jacques
    Vendredi 24 Février à 00:57
    Mobylette, ce serait-y pas un nom commercial passé dans le langage vulgaire pour désigner un engin à deux roues de petite cylindrée ?
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    jackymoto
    Vendredi 24 Février à 14:05

    En Limousin, un machin qui va jusqu'à cent cm3, c'est un pétarou et rien d'autre! Oui, le Bon coin est farci de Mobylette Peugeot et de Vespa Terrot ou Lambretta à vendre!biggrin

    Entendu autour d'une MGC et sa couleur maronnasse: "Le grand père avait la même Motobécane".

    Dans le cas des Peugeot produits en Inde (avec un volant Novi de Mobylette!) c'est vraiment de drôles de trucs et je n'ai jamais pu obtenir le moindre éclaircissement sur le sujet...

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :