• Panique dans le Hipsterland !

    IL NE S'AGIT ENCORE QUE DE QUELQUES OCCURRENCES (*), mais si le mal devait s'étendre, le mondes des bobbers, scramblers, choppers et autres trackers en serait bouleversé. Vous avez remarqué, ou pas, que la tendance actuelle chez ces youngtimeurs (*) est de chausser "grand". Tant plus que le pneu est gros, tant plus que la moto est belle. Or, il semblerait que l'on assiste à un début de renversement de la tendance (*). Il faut dire aussi que certains se sont livrés à des excès déplorables...

    (*) Vous avez vu, moi aussi je peux causer le "créatif" des pubeux !

    Panique chez les hipsters !

    ... excès nuisibles à l'image de ce mouvement auprès du public. Il fallait s'attendre à une réaction. Celle-ci est venue, non pas des États-Unis, pionniers historiques du genre, mais du Japon via l'Australie. Précisément sur le site www.pipeburn.com établi à Sidney où sont présentées quantité de réalisations personnelles de machines, la plupart modernes ou du moins contemporaines. Il en vient du monde entier avec des photos fournies par les propriétaires dont beaucoup font appel à des professionnels du Kodak, donc gage de qualité (les photos, pas le Kodak), ce qui ne gâte rien.

    Panique chez les hipsters !

    C'est là que j'ai pêché cette Harley-Davidson préparée par Yusaku Sato de Marine Sato Cycle qui œuvre à Onomichi, un port de la région d'Hiroshima. Agent Yamaha depuis 30 ans, il a utilisé nombre de pièces de modèles un peu anciens de cette marque, tout en travaillant le moteur Harley, un Shovelhead 1968 porté à 1340 cm3. Mais le plus étonnant est dans la dimension des pneus qui conviendraient plutôt à un trail quart-de-litre ou à peine plus. 

    Grâce à Sato San, une nouvelle tendance est peut-être en train de naître, jouant le contraste entre un gros moteur monté sur des roues maigrelettes, genre éléphant sur des échasses. L'immense Salvador Dali y avait d'ailleurs pensé : la preuve par l'image...

    Panique chez les hipsters !

    Petite coquetterie, mais qui révèle assez le souci du détail de la Marine Sato Cycle, sur une plaque de découpe inégale, les deux phares décalés auxquels répond la barre de renfort du guidon, décalée elle aussi...

    Panique chez les hipsters !

    APRÈS CE TRÈS PETIT INTERMÈDE dans l'histoire d'Harley-Davidson, il est d'autres nouvelles qui risquent de perturber la production de testostérone chez ceux qui sont vaccinés au gros twin de Milwaukee.

    Suite à l'entrée de H-D au capital de Alta Motors, qui produisait des machines enduros et moto-cross électriques à Brisbane (Californie), Matt Levatich, le président de H-D., avait fait une déclaration importante. On y relevait une phrase sur la "stratégie décennale" de sa firme et son "engagement à former la prochaine génération de motards Harley-Davidson (...) en investissant de manière agressive dans la technologie des véhicules électriques". Mais... mais...

    Panique chez les hipsters !

    ... Harley a finalement abandonné le projet Alta laquelle est désormais propriété de Bombardier. Cependant, à Milwaukee, la ligne électrique persiste et se développe. Outre la "grosse" LiveWire de 98 ch, d'autres modèles sont à l'étude, du moins à l'état de "concept" et destinés à une clientèle différente. 

    Panique chez les hipsters !

     

    Pour la campagne...

    Panique chez les hipsters !

    Pour la ville... 

    Pas sûr que ça plaise aux bikers qui boudent déjà la V Rod d'une technique et, surtout, d'une esthétique plus modernes que celles des twins classiques. Mais, après tout, Bob Dylan a parfaitement réussi son passage de la guitare acoustique à l'électrique, alors pourquoi pas Harley !

     

     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    BrickRider
    Mardi 10 Septembre à 19:47

    "Mais le plus étonnant est dans la dimension des pneus..." Et les freins ? Les freins, bordel ! cry

      • Mercredi 11 Septembre à 17:10

        Ben alors, on oublie son Joe Bar Team : si tu freines, t'es un lâche ! Quel est le constructeur automobile à qui on parlait de ses freins et qui a répondu que ses machines étaient faites pour aller vite, pas pour freiner ? Bugatti ? Voisin ? un autre? 

      • thefrenchowl
        Mercredi 11 Septembre à 17:48

        Oui, devant un client qui se plaignait du freinage, Ettore dit a son comptable ""Veuillez rembourser monsieur , il ne sait pas se servir d'une Bugatti""!

    2
    Zerton
    Mardi 10 Septembre à 21:42

    C'est une étape transitionnelle... Je cause bien, hein ?

    En effet, les pneus ont maigri, mais les tétines sont encore là. Attendons un peu,  les boyaux cyclistes vont arriver.

    Mais je m'inquiète, je n'ai pas vu le support de long board si pratique....

      • Mercredi 11 Septembre à 17:06

        Pourtant, en Australie ça s'impose pour passer inaperçu !

      • Mercredi 11 Septembre à 17:12

        Bravo pour le "transitionnel"...

    3
    thefrenchowl
    Mercredi 11 Septembre à 08:36

    Ben moi, je ne suis toujours pas a la mode vu mon horreur des sites sociaux, mais j'ai toujour monte du 3 x 21 pouces ligne a l'avant de toutes mes motos et jamais rien de plus petit que du 3.5 x 18 a tout petits paves a l'arriere...

    Patrick

      • Mercredi 11 Septembre à 17:05

        Ah, ces Britanniques ! Jamais capables de faire comme tout le monde ! sarcastic

    4
    jackymoto
    Dimanche 15 Septembre à 14:04

    Heuh, pour le remboursement de la bagnole, c'est Gabriel Voisin qui avait fait ça.

    Il était monté dans la bagnole à côté du proprio qui conduisait toujours en prise, en faisant hoqueter le moteur. Bugatti au contraire, quand un riche visitait l'usine lui disait " Regardez cette voiture, elle vous fait envie,  je vous la DONNE !"  " Monsieur Bugatti, vous être très gentil, il ne faut pas..." et le gars recevait la facture. Il avait fait le coup plusieurs fois y compris avec les chiens de son élevage...

    Comment vont faire le marchands de disques à tronçonner et de bande Velpeau pour échappement si les bobères ne sont plus à la mode?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :