• PICARDY

    PICARDY

    LÀ, ON SE RISQUE DANS LE BIZARRE, comme disait un certain Robert Dalban... dans la famille Lautner. Inconnue des gazettes spécialisées, cette marque a même échappé aux stakhanovistes de la compilation Giovanni Luraschi et Erwin Tragatsch. C'est dire le mystère !

    PICARDY

    Il est vrai qu'avec son réservoir entre-tubes et son moteur Moser culbuté né quelques paires d'années auparavant, elle n'avait rien pour inspirer un amour fou. Elle est pourtant de 1931, le moment où la moto française se dessale... avant de plonger dans la crise de 1929 qui a frappé chez nous avec du retard. Crise qui sera aggravée par 1936. Il est probable, si elle a dépassé le stade de l'exemplaire unique, qu'elle a dû faire le bonheur d'un amateur qui ne demandait rien d'autre qu'un simple moyen de transport. Simple et le moins cher possible. Quoique "le moins cher", c'est vite dit concernant la 175 car...

    PICARDY

    ... comparée au reste de la production dans cette cylindrée, elle est dans le haut des tarifs. Pour la bonne raison que c'est une quatre-temps et que la concurrence de l'époque est largement dominée par le deux-temps. Un rapide coup d'œil sur les programmes du Salon 1930, révèle ainsi que 31 marques inscrivent une 4 temps à leur catalogue contre seulement 7 marques en 175 à soupapes. Encore faut-il inclure dans ces dernières, des "marginales" comme Koehler-Escoffier, Rovin ou Royal-Sport. 

    ET CECI QUI N'A RIEN À VOIR... SAUF QUE C'EST UN FLAT-TWIN !

    PICARDY

    PICARDY  Dire qu'avec la mienne je me faisais déjà peur               en levant de la patte arrière en virage !

    (Foto Fbook via Miguel Angel Grau Soler)


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    François Arsène
    Vendredi 31 Janvier 2020 à 10:35

    La plus grande peur n'est peut-être pas pour le pilote de la 2 pipes, mais plutôt pour les spectateurs - évidemment placés à l'extérieur du virage, en sortie de trajectoire ! - qui risquent recevoir de la tôle sur les genoux !

      • thefrenchowl
        Vendredi 31 Janvier 2020 à 18:42

        ...Quand j'ai quitte l'armee en 1974, je delivrais les medicaments aux pharmacies de la Cote d'Or en Deuche camionette…

        Croyez moi ou non, autour des boulevards de Beaune qui suivent les rempards de Vauban au plus pres, sur 2 roues et en sentant les pneus qui hurlent, se plient et veulent quitter les jantes par dessous...

        Mais jamais je ne les ai retournees ces Deuches...

        On quittait alors Beaune direction Chalons Sur Saone... TRES TRES longue ligne droite en legere descente de plusieurs kms…. On faisait ca en 3eme en super super sur-regime tout en allant plus vite qu'en 4eme!!!!!!!!!!!

        Heureuse jeunesse...

        Patrick

    2
    thefrenchowl
    Vendredi 31 Janvier 2020 à 18:46

    Ces motos Picardy, elles ont quand meme un relant terrible de restes heteroclites du milieu des annees 20!!!

    Patrick

      • Vendredi 7 Février 2020 à 18:32

        Sur ces Deuches, tu n'aurais pas eu l'idée d'un compresseur ? Si toutefois ça pouvait se faire ???

    3
    jackymoto
    Samedi 1er Février 2020 à 16:50

    Ben, les hollandais ont essayé de renverser une deux pipes pour une émission de télé: mission impossible même un grand coup de volant à 80 ne fait rien. Ces coquins ont trouvé la combine: il fallait faire la même chose...en marche arrière. Au niveau sécurité active, cette voiture est imbattable à tel point que je n'ai jamais utilisé de pneus neige. Dans la position de celle de la photo, il y avait un sacré dos d'âne avant le virage. Voui, la Picardy on dirait un surplus de 1928. Je me souviens qu'il y avait des Clément Gladiator neuves soldées 10 ans après leur production, dans les annonces de moto Revue.

    Les hollandais en action:

    https://youtu.be/fTE4Y_mDM50

     

    4
    Michel
    Lundi 3 Février 2020 à 07:15

    Elle me paraît bizarre, cette image. Elle me donne l'impression, au niveau des pneumatiques, d'avoir été détourée. L'ombre me semble un peu suspecte aussi. Bref. Serait-ce un "fake" ?

      • Lundi 3 Février 2020 à 20:01

        Cher ami, notre établissement ne présente que des produits originaux et purs de toutes formes d'OGM mécanique. Bien sûr que les images ont été détourées, mais c'est absolument d'origine. Il faut savoir que le détourage se faisait au pinceau et à la gouache blanche, pas à l'aide d'un logiciel qui vous mâche le travail aujourd'hui.

      • Lundi 3 Février 2020 à 20:04

        Erreur, je pensais qu'il s'agissait des Picardy, pas de la Deuche. On peut se poser la question, mais je préfère la poésie "émerveillante"

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :