• Royal-Enfield = Indian - L'homme est un dogue...

    ... pour le sanglier !

    Au risque de faire de la peine aux Royalistes purs et durs, j'apporte la preuve que des Royal... Enfield ont bien été commercialisées sous l'étiquette Indian. En France, c'est Robert Leconte, l'importateur Velocette et R-E qui représenta en 1970 la marque siglée Indian-Enfield (750 twin) et aussi l'Indian-Velo 500, motorisée par le mono Thruxton.

    En fait de preuves, j'en ai un paquet grâce à F.-M. Dumas, tenancier du site indispensable : fmd@moto-collection.org qui a dégaîné ses archives avant moi, m'évitant ainsi de longues recherches dans mon fou¿ξtoir classement d'archives. Hosanna, donc, à FMD !

    Royal-Enfield = Indian - Question chasse -

    Une 700 twin culbutée, avec tous les affûtiaux de la police new-yorkaise, telle qu'elle est présentée en Grande-Bretagne au National Motorcycle Museum de Birmingham. 

    Royal-Enfield = Indian - Question chasse -

    Un somptueux écusson de réservoir qui ne laisse aucune place au doute !

    Royal-Enfield = Indian - Question chasse -

    De gauche à droite : Floyd Clymer, Giacomo Agostini avec Cal Rayborn en passager, sous l'œil de Leopoldo Tartarini (Italjet), constructeur des Indian-Enfield et Indian-Velo. Clymer était en tournée européenne en compagnie du champion américain Rayborn. La photo a été faite lors de la présentation de l'Indian-Enfield devenue une 750 avec le nouveau moteur R-E de l'Interceptor. C'était peu de temps avant le décès subit de Floyd Clymer (crise cardiaque)  intervenu début 1970.

    Longtemps agent d'Indian, importateur de diverses marques anglaises, éditeur de publications spécialisées dont le réputé mensuel Cycle, Floyd Clymer voua une partie de ses derniers efforts, et de ses finances, à la survie de la marque Indian. En flirtant parfois avec les limites de la légalité. Par exemple il diffusa vers 1950 des mini-motos construites à Taïwan sous le label à la tête d'Indien. Sans se préoccuper des éventuels droits ou licences qui se partageaient alors entre la Titeflex Corporation (constructeur des dernières Indian USA), et Metal Profiles Limited, un groupe qui avait récupéré les dépouilles de l'industrie britannique (Norton-Matchless, entre autres).  

    Royal-Enfield = Indian - Question chasse -

    À la suite des ennuis financiers de Friedl Münch, créateur de la fameuse Mammut 4 cylindres, Clymer s'était mis en tête de ranimer aussi cette marque sous sa forme originelle. Il tenta également uneRoyal-Enfield = Indian - Question chasse - ultime résurrection d'Indian à l'usage des États-Unis. À la place du moteur NSU, il fit installer dans la partie-cycle originale (y compris le redoutable frein avant) un moteur Indian en V à soupapes latérales (750 ?). Cette machine n'a probablement existé qu'à un unique exemplaire. Paul Watts, un amateur américain en fut l'un des propriétaires avant de s'en séparer ainsi que de ses autres Münch 4, pour se tourner vers l'automobile ancienne. La photo (pancarte sympathique en haut à droite) est de Otto Hoffman qui retrace en détail et en anglais l'aventure de Friedl Münch à cette adresse : http://www.motorcycledaily.com/

    ⇒⇒⇐⇐

    AUTRE CHOSE...

    Le quotidien Le Monde qui, naguère (comme Libération...), ouvrit largement ses colonnes aux amateurs de corridas se découvre aujourd'hui une vocation de défenseur des animaux. Qui plus est, des animaux sauvages (ou presque, comme on va voir). Pas de méprise, le journal ne mène pas une attaque en règle contre la chasse, mais contre une "chasse" d'un genre tout nouveau. "Et qui plaît aux jeunes", assure l'un de ses promoteurs en France, pour qui cela semble être une manière de justification. C'est surtout un spectacle dégradant, qui attire cependant des amateurs de toute l'Europe, paraît-il.

    Chasse dogues

    Cela consiste à lancer des dogues argentins aux trousses d'un sanglier (élevé "libre" en captivité) jusqu'à la mort et dépeçage de l'animal. Rien que de très ordinaire (pourrait-on dire...), sauf qu'ici tout se déroule dans un espace de quelques hectares soigneusement clôturés. Ce qu'on peut en voir sur Youtube est édifiant. 

    Interrogée par le quotidien Var Matin, la propriétaire de l'enclos où s'est déroulée cette séance a déclaré : "Nous n'avons rien à nous reprocher. Nous sommes des professionnels de la chasse qui faisons les choses en règle".

    Elle avait bien raison et notre grand ami Roubille - celui de l'affiche Werner - l'approuvait déjà aux alentours de l'année 1900...

    Chasse dogues

    N.B. : Le dogue argentin, race créée au début du XXe siècle et réputé pour la puissance de ses mâchoires, était utilisé dans la pampa pour la chasse au puma et au sanglier. En France, il n'est pas classé "chien dangereux" comme le pitbull ... En fait, il semble ne pas être "classé" du tout par une législation aussi abondante que nébuleuse. Il est très doux, dit-on ("on" étant souvent des éleveurs de cette race), mais la Loi oblige à le tenir en laisse et muselé. Elle interdit aussi sa présence dans les lieux ouverts au public. Pas mal pour un chien "non dangereux"...

    ? ? ? ? ? ? ? ?

    En inscrivant votre email dans la case "M'inscrire" de la colonne à droite, vous serez immédiatement informé de la parution d'un nouvel article. C'est gratuit, bien sûr !

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    FAJ
    Lundi 22 Décembre 2014 à 11:22

    Sauf s'il est caractériel - où s'il se constitue en meute, l'instinct de chasse reprend le dessus - le chien n'est pas naturellement dangereux. Il est comme un marteau, tout dépend de l'usage auquel on le destine ! Il y aurait en revanche beaucoup à dire sur l'état mental des propriétaires qui les éduquent (?) de la sorte. 

    2
    FAJ
    Lundi 22 Décembre 2014 à 11:33

    A propos de la Münch à moteur Indian 750 latéral. Il y eut nettement plus musclé dans le genre. Dans les années 60, une "mystérieuse moto rouge" avait largement déposé une DS sur l'autoroute du Sud, ce qui titilla Moto Revue et en conséquence alimenta l'imaginaire de ses lecteurs. Les supputations sur son origine allèrent bon train jusqu'à ce que son "constructeur, Charlot, avoue : pour s'amuser il avait installé le 1200 Indian à compresseur qui traînait dans son atelier dans un Norton Featherbed !  

    3
    Zhumoriste
    Lundi 22 Décembre 2014 à 11:47

    Flagrant délit de "non-lecture", Camarade FAJ ! Il y a quelque part sur ce blog ou sur l'ancien un article "Moto rouge" qui a dû t'échapper...

     

    4
    FAJ
    Lundi 22 Décembre 2014 à 12:00

    mes excuses, Zhumoriste ! Une fuite - un suintement ? -  de mémoire sans doute !

    5
    Maxx England
    Dimanche 7 Février 2016 à 12:13

    We-have vague and unfocussed dangerous dog laws in Britain; hunting foxes with dogs is illegal Currently, aim the rich want to return to it.

    They do not permit the poor to hunt though, Because if the poor do it, it is barbaric.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :