• "Salauds de pauvres ! La Midual ...

    "Salauds de pauvres ! La Midual ...

    ... c'est pas pour vous !"

    "Salauds de pauvres, la Midual....

    ... car c'est à ce public qu'elle est destinée. Précisons pour ceux d'entre vous qui n'ont pas en poche une Mastercard Platinum (*) et ne fréquentent pas les pince-fesses huppés du monde du luxe, que sur la photo ci-dessus on voit les deux Midual (il en existe donc deux...) exposées en Californie lors du Concours d'Élégance de Pebble Beach d'août dernier et en première mondiale. Pour la description de cette moto à 140 000 euros, reportez-vous à votre internet habituel qui tartine sur elle des éloges à n'en plus finir. Avec les inévitables "éléments de langage" puisés dans les argumentaires du constructeur, c'est moins fatigant. 

    (*) ... qui vous permet de retirer 5 000 euros par semaine (je parie que vous l'ignoriez)

    "Salauds de pauvres, la Midual...Disparue des écrans radar depuis 16 ans, Midual nous (nous ?) revient sous une forme nouvelle. Elle avait pourtant de quoi plaire, cette 900 du Salon de Paris 1999. Très différente de la Voxan qui venait à peine de naître, différente surtout par un moteur tellement original qu'il en épata plus d'un. Ce flat-twin longitudinal reste aujourd'hui son principal argument de vente car le reste de ses composants est d'un classicisme éprouvé, on allait dire affligeant (ABS oublié ...). En prime une ostentatoire finition propre à séduire les émirs des pays du Golfe. Pour l'instant, ceux-ci s'intéressent aux chevaux, aux hôtels de luxe, aux clubs de foot, aux voitures de police (à Dubaï, des McLaren 210 000 € hors options), etc, mais ils se mettront peut-être un jour à la moto.

    "Salauds de pauvres, la Midual...

    C'est qu'il ne s'agit plus désormais de vendre une moto au "motardus vulgaris" mais à quelqu'un qui a déjà tout. C'est à dire "tout" ce qui indique au premier coup d'œil que c'est quelqu'un d'important, ou du moins de puissant, donc fortuné. Sur la route, plutôt dans son garage, il a une Bugatti-Veyron (2 500 000 euros). Au bord de la piscine de l'hôtel 36 étoiles, sa montre "platinum" (4 000 000 dollars) fera oublier son excédent pondéral. Je vous laisse compléter la panoplie. Qu'ajouterai une moto à son bonheur, lui qui ne se déplace qu'en jet privé ou en Bentley-chauffeur ? La satisfaction de posséder un objet unique (enfin presque) et, surtout, que ça se sache. Le luxe, ce n'est rien s'il reste secret.

    Par ailleurs, on reste étonné du manque d'imagination des créateurs de Midual dont ils ont conservé un nom sans prestige. Les Anglais ont "relevé" les noms prestigieux de leurs plus anciennes marques pour relancer leurs productions nouvelles, à commencer par Brough-Superior en passant par Triumph, Norton (hum...), Ariel (hum...hum...). Sans parler d'Indian, Horex chez d'autres. Au lieu de Midual, il y avait un choix français avec DOLLAR ou La Française-DIAMANT, voire MONEY-Goyon (au prix d'une légère coquille). Des mots qui vont droit au cœur des gens de la finance et du luxe !  

    € € € $ $ $ £ £ £ ¥ ¥ ¥ 

    Ce blog est la suite de celui qui est connu sous le nom "Z'humeurs & Rumeurs", blog toujours consultable mais en sommeil désormais.


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Rocky
    Mardi 25 Novembre 2014 à 12:27

    La nouvelle Brough Superior (hum...), anglaise ?


    Elle ne serait pas plutôt franco-allemande, (ou germano française) ?

    2
    Rocky
    Mardi 25 Novembre 2014 à 12:31

    Correction, je voulais dire austro-française (ou franco autricheinne) ...

    3
    Arvella
    Mardi 25 Novembre 2014 à 14:00

    ... comme c'est agréable à  lire !

    Arv'

    4
    duktguz
    Mardi 25 Novembre 2014 à 14:28

    Jaaaaaaaaaloux !!! ;-)

    D'ailleurs, c'est pas la plus chère des élucubrations du moment

    Amicalement

    GR

    5
    MOTOCINE
    Lundi 9 Janvier à 14:34

    Oui c'est bien dommage d'être aussi hors sol côté tarif alors que la presse qualifie cette machine de parfaitement conçue et réalisée. Digne d'un grand bureau d'étude alors que l'équipe MIDUAL a utilisé le talent des étudiants de l'ENSAM Angers ! ...

    La force ce n'est pas de réaliser un proto mais bien de le produire en grande série à un coût réaliste. 

    Je crois que c'est le problème de la Moto Française (mais pas que) qui depuis la fermeture des usines après la WW2 , n'arrive pas à rebondir faute d'un outil de production efficient dans le contexte de la mondialisation. 

    Moi Président, je convoquerais les deux patrons de Renault et de Peugeot pour les inciter à produire le moteurs de la MIDUAL en utilisant leurs ateliers flexibles :)

    Et puis c'est tout 

    Amicalement

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :