• Zhumeurs de novembre (... et décembre !)

    Ceux qui suivent ce blog et celui d'avant (zhumoriste.over-blog.com) savent l'intérêt tout particulier (et néanmoins bienveillant) que je porte à la chose militaire. C'est en pensant à eux que, recherchant des documents et autres babioles concernant le scooter Volugrafo (voir zhumeurs du 26 septembre), je suis tombé sur l'une de ces babioles ci-dessous. C'est mignon comme tout avec ses 5,5 centimètres de hauteur et c'est en plomb comme les petits soldats de notre enfance (les jeunes couches, passez votre chemin !). De plus, ça cadre parfaitement avec l'esprit ludique qui a dû animer les inventeurs-créateurs italiens du vrai Volugrafo à prétentions guerrières. Car on ne peut raisonnablement prendre au sérieux une chose qui flirte tellement avec la patinette ou le cyclo-rameur... 

    Zhumeurs de novembre

     Le fabricant espagnol de cette miniature la vend sur Internet et on les trouve aussi sur Ebay (là, ça vient directement de Hong Kong ! ?) pour une douzaine d'euros environ. À son catalogue on trouve aussi une Indian Chief US AirForce, une BMW R75, une BMW R35 Condor (du nom de la légion allemande qui en 1936 alla soutenir Franco durant la guerre d'Espagne...), une Velocette (qui ressemble à une Matchless) et, unique dans le genre, l'étonnant Trialce de Guzzi ci-dessous.

    Zhumeurs de novembre

    En tout, 56 modèles militaires dont beaucoup sont avec leur pilote. On signale aux puristes que la fidélité technique aux originaux y perd ce que la fantaisie y gagne... Cette caverne d'Ali Baba en uniformes se trouve à l'adresse toute simple de triciclo editores.

    Zhumeurs de novembre

    Le Volugrafo fera école dans son pays d'origine (toujours l'esprit ludique...) avec plusieurs cyclo-scooters plus ou moins pliants mais civils. On en verra chez Benelli, Di Blasi, Carnielli (la délicate Graziella), Ducati et autres MV Agusta (mais oui ! Photo ci-dessous à droite) destinés à fournir une véhicule de remplacement à l'automobiliste... lorsqu'il avait Zhumeurs de novembreréussi à trouver une place pour se garer. Autre clientèle visée, celle des navigateurs de plaisance, clients des réputés chantiers navals transalpins. Honda, avec son Motocompo (1981) jamais vu chez nous et vendu dans le coffre d'une de ses voiture, participa aussi à ce mouvement éphémère. Le plus réussi de tous est sans aucun doute le Pack2 pliant et portatif produit par le prolifique Italjet. Ce qui lui vaut de figurer aujourd'hui dans les collections permanentes du Museum of Modern Art de New-York aux côtés d'une 1000 Vincent, d'une Jaguar E, d'une Ferrari F1, entre autres bijoux témoignant de l'art mécanique du XXème siècle.

    Zhumeurs de novembre

    Zhumeurs de novembre

    Malgré une peinture qui pourrait égarer l'amateur de militaria, le Pack2 n'a rien d'un engin militaire. Même s'il est pliable et pourrait être parachutable.

    Zhumeurs de novembre

    Rien que pour son allure inimitable, sa suspension avant shadok et ses couleurs craquantes, la Graziella pliante de chez Carnielli, mérite le détour et la photo (puisée sur motoancienne.superforum.fr). À l'arrière, en tubes blancs terminés par des bouchons de caoutchouc, le porte-bagages qui permet de ranger la machine verticalement.

    Zhumeurs de novembre

    Laissons Daumier exprimer la riposte méritent les promoteurs du tourisme décrit ci-après...

     Naguère je vous ai parlé d'une agence de voyages qui proposait aux touristes de passer une nuit dans une 2 CV. Belle idée de dépaysement au moment où c'est le pain quotidien (façon de parler...) de tant de sans-logis. Aujourd'hui, encore plus fort dans le genre. Une agence de tourisme propose des circuits dans Paris. Banal, direz-vous, il y a tant de choses Zhumeurs de novembreà voir dans la capitale, tant de monuments. Mais il fallait trouver d'autres curiosités à offrir, du vécu, du plus épicé. Alors pourquoi pas un "tourisme urbain avec des guides issus de l'émigration". Par exemple une visite dans le quartier du métro Château-Rouge, sous la conduite d'un Africain (avec papiers, on suppose ?). S'immerger dans "Le petit Mali" comme sous-titre si joliment le quotidien Le Monde dans une page titrée "Pensez à l'éthique de vos bagages". Retrouver l'exotisme, le pittoresque et l'atmosphère de nos chères vieilles colonies pour 1 € 90, le prix d'un ticket de métro, c'en est une de belle idée ! Avec un peu de "chance", on assiste à quelques scènes "typiques" : arrestation d'un vendeur de maïs chaud (le jambon-beurre de beaucoup d'Africains) coursé par la police, surtout s'il a installé son commerce Zhumeurs de novembresur un charriot de supermarché. C'est bien plus facile à alpaguer qu'un vendeur à la sauvette qui largue facilement les Dupont & Dupond lancés - mollement - à sa poursuite. Les autres proies à portée de main sont les Mamas assises sur un carton et vendeuses de macabos (genre de patates) ou du bâton de manioc enrubanné dont la forte odeur ferait passer un Maroilles avancé pour du Chanel N°5. En plus du maïs, l'arachide (grillée, c'est la cacahuète) suscite un beaucoup plus modeste commerce ne nécessitant qu'un sac plastique et l'inévitable carton servant d'étal ou de... siège. Bien sûr, ce n'est pas vers ce genre de spectacles que sont orientés les amateurs de tourisme "décalé". Ils ne verront pas plus les misérables gamines trop souriantes qui, à la nuit tombée, squattent les portes cochères. On leur montrera plutôt les foisonnantes boutiques à perruques ou les magasins que fréquentent les flamboyants sapeurs, versions africaines du dandy (ceux qui se sapent).

    Le tout se voulant "éthique", bien entendu, c'est à dire en observant "les principes moraux qui sont à la base de la conduite de soi" (Petit Larousse). Visiblement les agents de tourisme n'ont pas de dictionnaire sous la main ou alors sans les pages de la lettre "é"...

    Zhumeurs de novembre

    Il paraît que le projet suivant, c'était la visite des migrants installés sous le métro vers Stalingrad et l'avenue de Flandres. Hélas, la police les a pris de vitesse avec ses bulldozers. Caramba ! ... il va falloir attendre qu'ils reviennent ! (Bon, là je blague. Quoique...).

    $ $ $ $ $

    Zhumeurs de novembre

    Dans un quotidien que je ne nommerai pas mais bien connu de tout le... monde, une page entière était consacrée à Olivier Jacque, notre Champion du Monde 2000, avec photo sur une demi-page. On apprécie. Surtout venant d'un journal où la moto n'apparait que rarement. Sauf lorsqu'il s'agit d'un nouveau modèle à plusieurs milliasses d'euros (facture à 5 chiffres minimum). Du "premium" comme ils disent.

    On apprécie donc. Mais c'eût été encore plus appréciable de réserver le même honneur à un Johann Zarco qui vient de remporter pour la deuxième fois en 2016 le titre de Champion du Monde en Moto2 (même moteur pour tout le monde). Le journal en question étant la lecture favorite des décideurs (des Picsou à gros pognon), il n'était pas indigne d'attirer leur attention sur un pilote moto représentant de cette "Excellence Française" dont se gargarisent tant nos élites économiques ou politiques. On sait que la compétition motocycliste demande aujourd'hui un gros budget à rassembler sur le nom et le palmarès du pilote. On peut rêver que, en lisant son journal, l'un de ces décideurs (ou plusieurs) aurait pu avoir envie de sortir son carnet de chèques... Mais il n'est pas trop tard ! 

    Zhumeurs de novembre

    À chaque podium, Johann Zarco se dresse debout sur sa machine et exécute un impeccable "salto arrière". En 2017, il sera dans la catégorie Moto GP, toujours sur Yamaha (Photo Moto Station).

    Zhumeurs de novembre

    Zhumeurs de novembre

    Quand Charlie Hebdo parle "moto" (Antonio Fischetti)

    AVIS AUX AMATEURS : Il reste 10 exemplaires du livre "Les Motos des Français - Un album de famille 1945-1970". Un chèque de 40 euros - port compris -  fera de vous un homme (ou une femme) heureux (heureuse). On se renseigne ici > janbour@free.fr


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Horvat
    Lundi 5 Décembre 2016 à 20:18

    Miniatures en plomb : normal pour des militaires. Z'ont toujours eu le sens du recyclage et de l'écologie ceux-là !

    Et une pensée aussi pour la Valmobile de Victor BOUFFORT : laquelle aurait eu son (petit) succès ... au Japon, àsky parait ...

    Enfin, merci J.B pour cette belle citation de Fischetti, dans CHARLIE : la voici dorénavant conservée précieusement et pieusement dans la mémoire de mon ordi, celle-ci !

    J-M

    2
    MOTOCINE
    Lundi 9 Janvier à 16:19

    Johann ZARCO s'est imposé une discipline de vie draconienne entre entrainement physique et séance de pilotage. Mais sa force vient de son mental comme tous les grands champions de l'ère moderne. Deux titres en moto 2 c'est énorme dans la mesure où les machines sont quasi identiques au choix des pneus et des réglages de suspensions près.

    Johann pourrait bien créer la surprise en Moto GP cette année.

     

    Un Français champion du monde en moto GP, là pour le coup se serait un bel exemple pour les jeunes licenciés de la FFM 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :