• La 2e mort de Vincent : Patrick Godet († 2018)

    D'UNE RELATION INTERMITTENTE mais durable au fil des années avec Patrick Godet me reste quelques photographies dont certaines accompagnaient ses courriers. Elles sont d'autant plus précieuses que certaines datent des premières années de sa "passion-Vincent". On remonte ainsi à...

    Vincent + Egli = Patrick Godet

     ... 1975, au Bol d'Or où Patrick était venu avec des Britiches du Vincent Owner's Club dont il venait de fonder la section française. On voit d'ailleurs le guidon d'une autre Vincent derrière le bras gauche de l'artiste.

    Vincent + Egli = Patrick Godet († 2018)

    Toujours au Mans où la 1000 Black Shadow/Precision fait un caprice...

    Vincent + Egli = Patrick Godet († 2018)

    ... avant d'obéir à la poigne de son maître (remerciements à Roland de Brébisson pour cette photo et la précédente).

    Vincent + Egli = Patrick Godet († 2018)

    1979. En route vers le Paris-Bourges, je vois un moto en perdition (pensais-je), et pas n'importe laquelle, une Vincent Black Prince ! Il y en avait plusieurs au rallye de la marque de 1976 où je fus, en Normandie (rdv sur un terrain de cross, Le Bec-Hellouin ?), mais en trouver une sur ma route et allant au même rendez-vous que moi, j'ai remercié le hasard ! Le soir au dîner, j'aurai la surprise de revoir Patrick en costume (tweed) cravate, plus seyant que son Barbour de l'après-midi. (Au moment de mettre sous presse, je m'aperçois que le rallye Vincent, c'était en 1979 avec rdv au terrain de Gaillefontaine...)

    Vincent + Egli = Patrick Godet († 2018)

    Il sera dit que chacune de nos rencontres se tiendra à l'occasion d'une séance de mécanique. Cette fois c'est à Zolder en 1981 (ou 80 ?) qu'une Grey Flash lui fait des misères. L'immatriculation était obligatoire pour passer la douane... À l'arrière-plan on distingue l'arrière d'une 1000 qui sera...

    Vincent + Egli = Patrick Godet († 2018)

    ... de plus en plus modifiée avec les bonnes cames, les bons pistons, les bons carbus, etc, afin d'approcher les performances d'une Black Lightning. 

    Vincent + Egli = Patrick Godet († 2018)

    Cette même année 1980, il sera présent au Mans non pas pour le Bol d'or, mais en septembre lors de la première course de dragsters jamais organisée en France (photo X... transmise par Patrick). 

    Vincent + Egli = Patrick Godet († 2018)

    1995 Lors de l'unique édition du Rétromarché au pavillon Baltard de Nogent, Patrick a présenté une 500 Linto. La "bête à chagrins" (dixit Alain Nibart, grand-prêtre des Aermacchi) avait besoin de quelques soins attentifs pour retrouver sa vigueur. C'est un domaine où Patrick était à son aise, bien qu'autodidacte (motodidacte ?) de la mécanique qu'il avait apprise en un quart-de-siècle passé à opérer sur des Vincent.

    Vincent + Egli = Patrick Godet († 2018)

    Avec cette Grey Flash très spéciale, Patrick s'était mis en tête de rivaliser avec la Norton Manx. Un double-arbre contre un simple culbuté, le pari était audacieux en comptant avec tout le talent  de Bruno Leroy, son ami et fidèle pilote de la première heure et abonné au Tourist Trophy. 

    Vincent + Egli = Patrick Godet († 2018)Obligé de se séparer de sa Black Prince, il l'avait retrouvée 21 ans plus tard ! Ce sera le prétexte à une grande fête de retrouvailles en même temps qui coïncidait avec les 50 ans du Patron. Bien plus tard, je recevrai un courrier accompagné de cette photo. Nous nous sommes revus à Montlhéry lors du Cafe Racer Festival où rien ne laissait prévoir qu'il allait si brutalement disparaître des radars... 

     


  • Commentaires

    1
    jackymoto
    Dimanche 16 Décembre 2018 à 20:22

    D'après un de ses clients (que tu connais) il se serait débrouillé pour que son équipe puisse reprendre le flambeau...

    2
    Zerton
    Dimanche 16 Décembre 2018 à 21:46

    Merci cher Jean pour quelques unes de ces images inédites à mes yeux. Notre dernière rencontre avec Patrick remonte au 14 juillet lors du Rallye du VOC à Ax les Thermes.Nous avions plaisir à nous revoir. 

    Tant mieux si l'équipe continue, the show must go on !

    3
    manx51
    Dimanche 16 Décembre 2018 à 23:31

    Un grand Monsieur,passionné par cette marque.

    Merci J.Bourdache d'en avoir parler ici.

    4
    Durand
    Lundi 17 Décembre 2018 à 07:44

    Rien à dire sur ton titre Jean .la deuxième mort de Vincent c est exactement ça, c’est comme ça que je le ressens un grand passionné unAMATEUR quand la motocyclette rejoint la peinture classique

    5
    raspoutine
    Vendredi 28 Décembre 2018 à 17:24

    Merci, Jean, de ce bel hommage avec plusieurs photos que je ne connaissais pas.

    Le 1er rallye avait bien eu lieu au Bec Hellouin ou nous sommes retournés pour le 40ème. Patrick avait apporté la Grey Flash utilisée par Bruno et la fameuse Black Lighning de Jack Ehret vendue l'an dernier à Las Vegas. Attroupement général lorsqu'il a décidé la mise en routeà 19 h en plein centre du village. 

    6
    Dom 1
    Jeudi 28 Février à 18:53

    merci pour tous ces beaux témoignages, je suis encore sous le choc et j'ai perdu un bon ami, comme beaucoup d'entre nous.

    TANT DE CHAISES VIDES

    je reviens de Malaunay où j'ai pu voir Bruno, Julien et François (guillaume et les autres aussi)

    c'est bien triste, il était d'un peu moins d'un an plus jeune que moi et je me souviens de tous les bons moments passés ensemble, et notamment l'anniversaire de ses cinquante ans au Houlme

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :