• Pour les p'tits n'enfants (3)

    Pour les p'tits n'enfants (3)

    C'EST PAS DU TOUT NEUF, mais quand on voit le score qu'a fait "La Grande Vadrouille" dans sa dix-sept-mille-douzième diffusion à la télé la semaine dernière, on se dit, plus que jamais que - c'est dans les vieux pots, etc (au cas où ça vous aurait échappé, les tribulations de Bourvil et Fufu ont réunis 5 millions de téléspectateurs ! ! ! ).

    Alors, pas de honte à se poiler avec les fripouilleries des trois gaillards illustrés par Pellos sur un scenario de Montaubert. Au passage, on s'étonne que ce trio ait échappé aux oukases de la Commission de surveillance et de contrôle des publications destinées l'enfance et à l'adolescence (Ouf !).

    Aujourd'hui cette Commission s'intéresse plutôt aux problèmes de pornographie (pédo) et drogue. Il n'en a pas toujours été de même et par le passé, elle a accroché à son tableau de chasse des albums aussi divers que Ciel de Corée et Avions sans pilotes (Buck Danny), aussi Le Piège Diabolique de E.P. Jacobs, ou encore un Alix (allusion à la guerre d'Algérie). Ces albums, d'origine belge, furent interdits d'importation avant de se plier à quelques modifications dans le texte ou le dessin.

    On n'oubliera pas non plus les ennuis des Barbarella et autres Epoxy ou les tribulations judiciaires des premiers albums Marvel (Fantastiques Four et Silver Surfer).

    Pour les p'tits n'enfants (3)

    Dans les 32 premières pages de l'album, les trois lascars ont escroqué les organisateurs du Tour de France en installant un P.M.U. à leur seul profit. Mais l'affaire tourne mal et les millions escomptés se sont envolés. La morale est donc sauve, reste à monter une nouvelle escroquerie...

    Pour les p'tits n'enfants (3)

    Pour les p'tits n'enfants (3)

    Pour les p'tits n'enfants (3)

    Pour les p'tits n'enfants (3)

    Pour les p'tits n'enfants (3)

    Pour les p'tits n'enfants (3)

    Pour les p'tits n'enfants (3)

    Pour les p'tits n'enfants (3)

    Pour les p'tits n'enfants (3)

    Pour les p'tits n'enfants (3)

    Pour les p'tits n'enfants (3)

    Pour les p'tits n'enfants (3)

    Pour les p'tits n'enfants (3)

    Pour les p'tits n'enfants (3)

    Pour les p'tits n'enfants (3)

    Pour les p'tits n'enfants (3)

     

    ... Et si cette histoire déclenche une vocation...

    Pour les p'tits n'enfants (3)


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    gigi
    Samedi 4 Avril à 21:06

    Carrière dans la gendarmerie ? Pourquoi pas , mais pouvez vous me garantir que j'aurai une BSA de fonction ????

      • Dimanche 19 Avril à 10:00

        Beaucoup d'entre elles ont été réformées. La première que j'ai essayée pour LVA (ou LVM ?) m'avait été prêtée par Chatokhine (Roland) et elle venait de chez les bleus.

         

    2
    Renaid
    Samedi 4 Avril à 21:57
    Ça devait faire 2000 ans que je n'avais pas lu une histoire des pieds nickelés ! Merci
    3
    Didier
    Samedi 4 Avril à 22:16

    Ça alors, je me souviens parfaitement avoir lu cet album dans ma jeunesse ! De quand date-t-il, s'il te plait ?

    Juste pour savoir si je l'avais piqué à mon frère, ou bien si c'était de "ma" génération ;-)

      • Dimanche 5 Avril à 11:30

        Mon exemplaire est de 1986, mais il y a eu de multiples éditions depuis la première en... 1908 ! Louis Forton (1879-1934), le créateur, en a dessiné 1948 planches ! ! ! jusqu'à sa mort.

        J'ai "rangé" quelque part un autre exemplaire de ces "policiers de la route" qui, dans mon souvenir ne sont qu'en noir et blanc, donc, a priori plus ancien. Si je le retrouve... Dans tous les cas, il s'agit d'histoires datant de l'après-guerre (la 2e) avec les personnages de Forton repris par Pellos. Ce dernier a produit une centaine d'histoires des Pieds Nickelés, depuis 1948 jusqu'à 1981.

      • Didier
        Dimanche 19 Avril à 06:53

        C'est donc un classique aux multiples rééditions...

        Merci beaucoup pour cette réponse fort documentée, comme d'habitude ;-)

    4
    compn
    Dimanche 5 Avril à 00:38

                   Il y a 50 ans ma seule preocupation mon seul but et mon seul souci était la:  MOTO... Aujourd’hui il y a le covi c'est beaucoup moins important.... et peut-être moins dangereux .Alors vraiment a l’époque faire carrière avec une BSA A7 j'aurais signé de suite...

            Yves

    5
    jackymoto
    Dimanche 5 Avril à 10:42

    J'ai appris mon boulot en rénovant des BM et des Ratiers de la gendarmerie...les pieds nickelés et le commissaire Croquenot, toute une ambiance pas du tout politiquement correcte.happy

    6
    Zerton
    Dimanche 5 Avril à 13:35

    Zhumoristenouveau, la machine à voyager dans le temps !

    Ça fait bien plus de cinquante ans que je n'avais pas lu une BD des Pieds Nickelés !sarcastic

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :