• Vintage Revival Montlhéry 2017 : de "B" à "C"

    Vintage Revival Montlhéry : de "B" à épisode 2

    Comme annoncé précédemment, après le "A" voici le "B" (quelle surprise !) que nous présente la regrettée Anita Dolce Vita Ekberg qui en fit rêver quelques uns...

    Vintage Revival Montlhéry : de "B" à épisode 2

    Le P'tit Photographe a publié sur Facebook (sous son nom) plus de 400 belles photos du VRM dont certaines en noir et blanc ce qui ajoute grandement au caractère "revival' de la manifestation. Parmi elles, on trouve cette BMW (R5 ou R51 ?) marque assez peu présente cette année au VR de Montlhéry 2017.

    Vintage Revival Montlhéry : de "B" à épisode 2

    Discrétion plutôt étonnante de la part du constructeur allemand qui s'implique dans bien d'autres manifestations prestigieuses. Le musée BMW est pourtant riche en machines dignes d'intérêt. La renommée du VRM n'aurait-elle pas encore franchi le Rhin ? Pas assez "glamour" ou peu friqué ? Pas assez de sponsors de luxe ? Est-ce la proximité du rendez-vous de la Villa d'Este qui mobilise les énergies du service de communication ? On n'ose penser à des difficultés du financement de ces opérations... (ci-dessus une R63).

    Vintage Revival Montlhéry : de "B" à épisode 2

    Moins impressionnant mais pas moins intéressant - quoique sur quatre roues - ce petit bijou de cyclecar est un produit de la marque confidentielle Bontemps d''à peine 300 cm3. C'est à Tuffe, dans la Sarthe qu'Armand Bontemps a construit sa propre machine particulièrement originale. Il a utilisé le moteur qu'il avait sous la main, un F.N. belge d'une robustesse quasi-légendaire et d'un fonctionnement très simple grâce à l'admission automatique.

    Vintage Revival Montlhéry : de "B" à épisode 2

    C'est très exactement un 285 cm3 puisque son moteur est un monocylindre de la 300 F.N. (Fabrique Nationale à Herstal-lès-Liège). La poulie de transmission à courroie d'origine a été remplacée par un pignon qui, via une chaîne puis une boîte à vitesse entraîne l'essieu arrière par une autre chaîne (visibles sur la photo précédente).

    Vintage Revival Montlhéry : de "B" à épisode 2

    La F.N. 300 est née en 1903 - extrait du catalogue ci-dessus - et restera longtemps au programme de la marque en subissant de nombreuses améliorations dont un allumage par magnéto. Sa lointaine descendante recevra une transmission finale par arbre (sans cardan puisque la partie-cycle est rigide) qui fera aussi la célébrité de la 4 cylindres d'Herstal.

    Vintage Revival Montlhéry : de "B" à épisode 2

    Jeunes gens découvrez-vous et observez une minute de silence. Vous avez sous les yeux, au cours du jour, une montagne d'euros, de dollars, de livres, de pesetas, de ce que vous voudrez, du moment que c'est en grosse quantité. Sans le moindre antivol, quasiment abandonnée sous la pluie, qui pourrait croire que cette moto pourrait trouver acheteur à 282 790 euros ? C'est pourtant le prix qu'a atteint l'une de ces Brough Superior SS 100 lors d'enchères de la maison Bonhams. Encore s'agit-il du chiffre d'avril 2016 et en un an il a dû encore augmenter. J'exagère ? Que non point ! Jugez plutôt de l'inflation qui frappe la SS 100 : en 2008 l'une s'est vendue 179 000 €, une autre en 2010 = 187 000 € (je vous passe les centimes...). Le record grimpe à 207 00 € en 2011, il est vrai que c'était à Las Vegas. Avec les 282 790 € de 2016, le record est donc revenu au pays en attendant "mieux".

    Vintage Revival Montlhéry : de "B" à épisode 2

    Il est probable que toutes ces machines resteront au chaud sans jamais voir la route (une 1000 capable de 160 km/h !), alors que celle qui était à Montlhéry présentait les stigmates d'une machine de "tous les jours". Son réservoir arborait des autocollants de rallyes européens comme la poitrine d'un grognard de l'Empire racontait les campagnes de Napoléon. Avec, ici et là, quelques éraflures, des traces d'usure, un caoutchouc coupé, des petites bosses sans ce camouflage pourtant facile à pratiquer aujourd'hui, cette "ancienne" octogénaire fait honte à tant de "jeunesses" qui ne verront jamais le loup.

    Vintage Revival Montlhéry : de "B" à épisode 2

    Discussion quasi-philosophique devant la Brough SS 100 entre ceux qui déplorent son apparent manque d'entretien et ceux qui approuvent son utilisation "avec modération".

    Vintage Revival Montlhéry : de "B" à épisode 2

    S'il vous arrivait un jour de faire une sortie de grange (barn find) d'une Brough Superior perdue dans la soue à cochons (ci-dessus à gauche) d'une ferme auvergnate, ne vous laissez pas décourager par son triste état. Voyez à droite celle que Bonhams a vendu pour 203 000 euros en 2015... Une autre, en pièces encore plus "détachées" a tout de même atteint plus de 100 000 euros. On ne saurait trop vous recommander d'ouvrir l'œil pendant vos prochaines vacances à la campagne...  

    Vintage Revival Montlhéry : de "B" à épisode 2À la lettre "C" on trouve le Cyclotracteur, précurseur du Velosolex auquel on ne peut s'empêcher de penser devant cet engin propulsé par un moteur qui actionne un galet frottant sur le pneu avant. Cependant, différence de taille car le Mototracteur R.M. (son premier nom, ci-dessous à droite ; le modèle 1920 est à gauche) est un 4 temps né avec la confortable cylindrée de 90 cm3 et une soupape d'admission automatique qui doit lui donner les performances équivalentes à celles du Solex moderne.

    Vintage Revival Montlhéry 2017 : de "B" à "C"

    Le Cyclotracteur a connu une existence mouvementée car apparu en 1913, sa courte existence est vite interrompue par la guerre après une production de quelques exemplaires. Raymond Maucaire, son créateur, avait reçu une encourageante Médaille de vermeil au Concours Lépine ce qui, en 1919, attira l'attention de la Compagnie Française des Automobiles de Place sise à Levallois-Perret (Seine). Rachat des brevets et après quelques modifications (l'alésage passé de 45 à 50 mm en fait un 108 cm3), la production fut lancée en 1920, au bénéfice des cyclistes qui, selon un journaliste d'Omnia "aimeraient voir leur bicyclette avancer toute seule" (tiens, tiens, ça ne vous rappelle rien ?..). 

    Vintage Revival Montlhéry 2017 : de "B" à "C"

    L'utilisation publicitaire de l'image d'un homme politique est devenue chose plus ou moins courante depuis quelques temps (Hollande et le casque Dexter). Il n'en a pas toujours été ainsi et on se souviendra que le président Pompidou avait fait interdire une pub à son image pour les moteurs de bateaux Mercury. Après l'armistice de 1918, la popularité de Georges Clémenceau - "Le Père la Victoire" - était à son zénith, alors quoi de plus naturel que de se servir de son image en 1920 pour vanter par affiche le Cyclotracteur (portraituré par Joe Bridge). Cependant ça ne sera pas bénéfique pour Clémenceau qui abandonnera la politique tandis que le Cyclotracteur, lancé à 950 F en 1920 voit ses ventes se ralentir. Dix de ces machines étaient engagées à la Côte d'Argenteuil 1921 mais la victoire est revenue à la machine à moteur SICAM de Marcel Violet. Signe des temps qui s'annoncent, le deux-temps a eu raison de la soupape automatique. Par la suite, le Cyclotracteur baisse son prix à 800 F puis encore une fois à 600 F. Rien n'y fait, il disparaît définitivement en 1924.  

     (Prochain article : Le VRM 2017 de D à ?)

    AVIS AUX AMATEURS : Il reste quelques exemplaires du livre "Les Motos des Français - Un album de famille 1945-1970" (*) Un chèque de 40 € port compris fera de vous un homme (ou une femme) heureux (heureuse).Tous renseignements complémentaires : janbour@free.fr

    Vintage Revival Montlhéry 2017 : de "B" à "C"

      (*) Méfiez-vous des imitations...

     

     

    Des trois volumes "La Motocyclette en France" déjà    publiés, seul celui traitant de la période "1922-1924"     (ci-contre) est encore disponible. 55 € port compris. Adresse mail idem ci-dessus.


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    zerchot
    Lundi 22 Mai à 10:53

    Enfin une Brough qui "sert" à ce pour quoi elle a été construite !

    La suite, viiite !

    2
    jackymoto
    Lundi 22 Mai à 13:30

    Certaines Brought vendues par Bonhams étaient tellement pourries qu'il ne restera pas grand chose d'origine après une rénovation (pas de restauration sur du gruyère!).

    Ben oui,  je me souviendrais toujours de cet alignement de Motosacoche de course brillantes comme des miroirs de bordel, que le propriétaire (au demeurant sympathique) nous disait ne jamais mettre en route de peur de perdre son investissement.

    Il serait bon que les motos se meuvent par elles mêmes...Pour les prix, comme disait mon copain Gérard " Ca vaut ce prix ...ou beaucoup plus si tu trouves un friqué assez con!"happyLui même revendiquait le statut de "nouveau pauvre"...

    Quant au Cyclotracteur, ça devait bien fonctionner vu le nombre de survivants avec des carters cassés résultat de nombreuses gamelles, malheureusement, on ne les voit rarement ailleurs qu'en exposition.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :