• Bête ! Faux ! Moche ! Nul ! N'importe quoi...

    En 1875, un certain Victor Cèz (un pseudo ?) publiait chez A. Dutemple 7, rue des Canettes à Paris, un ouvrage intitulé "Le peuple le plus spirituel de la terre". Ce peuple, c'était évidemment le peuple français, ainsi décrit en vers (extrait) dès la première page :

    "Salut, peuple,ô le plus spirituel de la terre,

    Créateur de la lune, inventeur du soleil

    Et des étoiles, chef du progrès en arrière,

    Viens çà, que je t'embrasse, ô peuple sans pareil." 

    On l'aura compris, Victor se payait la fiole des Français. Et on ne peut pas vraiment lui donner tort, surtout si, balayant devant notre porte, on consulte un petit florilège de documents divers où la motocyclette a sa place. En voici quelques uns pour ne pas se fatiguer la tête pendant les vacances...

    C'est bête ! C'est faux ! C'est moche ! C'est nul !Dans les années 30...

    C'est bête ! C'est faux ! C'est moche ! C'est nul !

    - Monsieur ! Monsieur ! Votre compagne vient de tomber !

    - Merci beaucoup ! Je le reprendrai en repassant.

    C'est bête ! C'est faux ! C'est moche ! C'est nul !

    Un classique mais joliment dessiné 

    C'est bête ! C'est faux ! C'est moche ! C'est nul !

    Grâce à la moto japonaise, le motocycliste commence à s'implanter dans le paysage urbain. Au point qu'un magazine aussi gaullo-réac que "Jours de France" va passer une série de dessins mettant en scène des "Parisiennes" forcément motocyclistes. L'avionneur Marcel Dassault était le propriétaire sourcilleux (mais généreux aux dires de certains de ses collaborateurs) de l'hebdomadaire dont il choisissait lui-même les dessins humoristiques. Il veillait également à la dimension de la grille de mots croisés qui fut augmentée lorsque sa femme, Madeleine, se plaignit de sa difficulté à les lire. Il lança également "24 Heures" un journal quotidien (imprimé à France-Soir). Brève parution car la vente se faisait en partie par des "camelots" (vendeurs des rues) payés à l'avance. Si bien qu'une fois la paye empochée, ils prenaient les ballots de journaux à la sortie des presses de la rue Réaumur puis allaient les disséminer sous les banquettes des bistrots du quartier.

    C'est bête ! C'est faux ! C'est moche ! C'est nul !

    Au milieu des années 60, les tabloïds anglais publiaient des p'tits mickey ayant des motards pour sujets... Occasion de tracer quelques portraits non dénués de pertinence sur la société britannique inquiétée par les exactions des mods et rockers qui s'empaillaient à Brighton.

    C'est bête ! C'est faux ! C'est moche ! C'est nul !

    Plus encore que les rockers, l'autre catégorie dangereuse de motocyclistes était celle des Hell's Angels qu'il était bon de ridiculiser gentiment, avec plus ou moins d'humour. Les deux premiers dessins ci-dessus, exploitant la même idée, ont paru dans deux journaux différents, bien entendu, mais la coïncidence est saisissante, sinon vraiment drôle.

    C'est bête ! C'est faux ! C'est moche ! C'est nul !

    Toujours dans la même veine, mais peut-être un peu plus... subtil ! (j'ai dit "peut-être").

    C'est bête ! C'est faux ! C'est moche ! C'est nul !

    Même avec de somptueuses, quoique approximatives, couleurs, certaines cartes postales ne se distinguent pas beaucoup d'un humour qu'on disait "de garçon de bains" ou de "caserne". Lequel avait ses journaux spécialisés...

    Bête ! Faux ! Moche ! Nul ! N'importe quoi...

    ...Marius (sur papier rose)...

    Bête ! Faux ! Moche ! Nul ! N'importe quoi...

    ... et Le Hérisson (sur papier vert), les deux aux Éditions Ventillard. 

    C'est bête ! C'est faux ! C'est moche ! C'est nul !

    Là, on touche à la connerie à l'état pur, mais il semble que la bicyclette a été aussi utilisée (en solo ou en tandem ?). Il y a aussi la pose de banderilles avec le torero - authentique ! - assis sur une chaise... À quand la corrida en fauteuil roulant ? Avec une main attachée dans le dos et une olive dans l'œil ? On voit que le champ des possibilités est immense... P.S. : j'espère que vous êtes dans les 73 % de Français qui sont contre la corrida avec mise à mort (89 % chez les 18-24 ans). Au cas contraire, merci de ne plus revenir sur ces pages.

    §

    AVIS AUX AMATEURS : Il reste quelques exemplaires du livre "Les Motos des Français - Un album de famille 1945-1970". Un chèque de 40 € port compris fera de vous un homme (ou une femme) heureux (heureuse). Tous renseignements complémentaires : janbour@free.fr

    Bête ! Faux ! Moche ! Nul ! N'importe quoi...

    Des trois volumes "La Motocyclette en France" déjà publiés, seul celui traitant de la période "1922-1924" est encore disponible. 55 € port compris. Adresse mail idem ci-dessus.

     


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Alain66
    Dimanche 9 Juillet à 15:33

    La corrida reflète les plus bas instincts de l' homme! Semaine dernière victoire de 2 taureaux dans le sud, un mort un blessè grave que l' on soigne, par contre les deux taureaux ont été abattus!

    La corrida une des plus belle chanson de F. Cabrel..... à part ça "spectacle" d' arriérés.

      • Dimanche 9 Juillet à 19:15

        Une pétition (contre, of course) à signer sur le site de 60 millions d'amis... qu'on se le dise !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Liaan
    Lundi 10 Juillet à 08:40

    À M'sieur Zhumoriste :

    30 millions d'amis suffiront ! (60, même si c'est le nombre réel, c'est autre chose) C'est sur le site de 30 millions d'amis que la pétition est.

    3
    SP
    Lundi 10 Juillet à 09:02

    Je partage votre aversion pour ce "spectacle" d’arriérés  (au passage, la course camarguaise, c'est autre chose!!!) ;  il ne semble pas que la version motocycliste ait déplacé les foules au vu des rangs assez clairsemés dans l’arène.

    Quelqu'un saura-t-il dire où, quand et avec quelle moto ?

      • Lundi 10 Juillet à 12:18

        Arènes d'Arles - Moto : Scott (voir les radiateurs devant les genoux du pilote). Torero, un certain Pablo Arezta, inconnu de nos services...

    4
    SP
    Lundi 10 Juillet à 14:48

    Il me semblait bien avoir reconnu une Scott. Un bon coup de corne dans le radiateur et c'est la moto des rosbifs qui écume !

    5
    jackymoto
    Lundi 10 Juillet à 14:59

    Dans les cartes à humour beauf , il ne manque que le side-car qui se sépare de la moto,et la passagère de la moto le cul à l'air avec la jupe qui vole au vent! Sur le net, on voit des belles vidéos de toreros amateurs ou pros en train de se faire foutre à poil ou encorner par les taureaux qu'ils ont élevé à être aussi cons qu'eux...et leurs aficionados.

    6
    Philippe P
    Mercredi 12 Juillet à 15:43

    Excellent humour !

     

    Je me marre ! Encore, encore, encore !

     

    Mais quelle imagination pour aller pêcher tout cela (pour notre plus grand plaisir !)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :